Dossier en appel (suite)

tribunal

Après de longues heures d'attente, à cause de l'encombrement de la cour du fait des nombreux dossiers à traiter, le conseil de la partie civile, Didier SEBAN, a pu plaider et préciser les raisons de la demande de dessaisissement du juge, et surtout de la nécessité de la poursuite des enquêtes, ne serait-ce qu'avec les éléments qui sont déjà dans la procédure et pour lesquels les juges successifs n'ont pas estimés qu'il était important de faire quelque chose.

Décision reportée au 7 juin 2018, date à laquelle les parents d'Anne-Cécile seront à ZAGREB, accueillis par l'ambassade de France pour rencontrer les autorités en charge du dossier d'Anne-Cécile en Croatie.

Espérons qu'enfin, la justice qui en a le pouvoir, agisse pour tendre vers la vérité sur le décès d'Anne-Cécile.